Panier
Développer la recherche et la formation supérieure sur la biodiversité et la gestion des populations animales dans les Caraïbes

Une espèce de serpent endémique de la Martinique probablement éteinte

mar. 21 mars 2017

La région de la Caraïbe constitue un des principaux « hotspots » de biodiversité au monde, c’est à dire une zone concentrant un nombre élevé d’espèces endémiques. Par exemple, 93% des espèces reptiliennes présentes dans cette région ne se trouvent nulle part ailleurs.

Parmi elles, une espèce de serpent non venimeuse, Erythrolamprus cursor, est spécifiquement endémique de la Martinique. Très commune au 18ème siècle, elle est, depuis 1965, peu observée en Martinique continentale. Deux raisons principales expliquent son déclin : l’éradication par la population martiniquaise qui l’aurait confondu avec une espèce de serpent venimeuse de la Martinique, le Trigonocéphale Bothrops lanceolatus et, l’introduction de la mangouste indienne Herpestes auropunctatus à la fin du 19ème siècle. Au cours des dernières années, le Rocher du Diamant, un petit îlet situé au Sud de la Martinique, était le seul endroit connu abritant E. cursor.

En 2014, des chercheurs ont entrepris un recensement de cette espèce sur cet îlet. Les résultats montrent que le Rocher du Diamant possède les ressources nécessaires pour abriter E. cursor. En effet, des espèces de proies potentielles ont été capturées lors du recensement : des anoles de Martinique Anolis roquet, des poussins d’oiseaux de mer, des juveniles de chauves-souris Brachyphylles des Antilles Brachyphylla cavernarum et des Souris invasives grises Mus musculus. De plus, aucune espèce potentiellement prédatrice n’a été observée, mais aucun indice indiquant la présence d’E. cursor n’a été détecté. Par conséquent, les chercheurs supposent que E. cursor est à ce jour éteinte puisque le Rocher du Diamant était le dernier endroit où cette espèce avait été observée.

Christopher Cambrone
Etudiant en Master 2
Université de Bourgogne, France

Article :
Caut, S., & Jowers, M. J. (2016). Is the Martinique ground snake Erythrolamprus cursor extinct?. Oryx, 50, 545-548.

Restez informés
Colibri Antilles

Inscrivez-vous à C@ribaea’News pour vous tenir informé de l’actualité de Caribaea Initiative.

Je m'inscris !

Votre adresse email ne sera pas échangée avec des tiers. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en un seul clic.

Dernières actualités