Panier
Développer la recherche et la formation supérieure sur la biodiversité et la gestion des populations animales dans les Caraïbes

Portrait du mois: Jeniece Germain, étudiante en deuxième année de master à la Barbade

ven. 12 oct. 2018

Jeniece Germain est la première étudiante d’origine trinidadienne à recevoir une bourse de Caribaea Initiative. Elle est actuellement en master à l’Université des Indes Occidentales (The University of the West Indies – UWI Barbados) et travaille sur le comportement des gobies à la Barbade. Nous lui avons proposé de raconter son parcours et d’expliquer pourquoi elle a décidé de poursuivre des études dans le domaine de la conservation. 

Pour commencer, pourrais-tu te présenter en quelques mots?

Originaire des îles de Trinité-et-Tobago, je me suis vraiment intéressée à la recherche au cours de ma dernière année de premier cycle, lorsque j’ai dû choisir mon orientation académique. Après une Licence en Gestion de l’environnement et des ressources naturelles, avec une spécialité en chimie et biologie marine, passée à l’Université des Indes Occidentales (The University of West Indies – UWI) de St. Augustine, j’ai eu l’opportunité de donner des cours de travaux pratiques dans cette même université pendant deux ans. J’ai également appris à plonger durant cette période. Grâce à Caribaea Initiative, je travaille actuellement sur mon projet de master en écologie, que j’effectue à l’UWI sur le campus de Cavehill à la Barbade. Mon projet de recherche s’intitule « Habitat Use in Cleaner Gobies, Elacatinus Evelynae et E. prochilos in Barbados ». Le but de ce projet est de comprendre les mécanismes qui causent la variation de l’utilisation de l’habitat par les gobies et d’identifier les conséquences sur la condition physique des individus étudiés. Cette expérience n’a fait qu’élargir mon intérêt pour la recherche et l’écologie, et plus particulièrement pour l’écologie des populations et l’écologie comportementale. Je prends de plus en plus conscience de l’importance du travail mené par le réseau de personnes qui facilitent et soutiennent la recherche, en particulier dans les Caraïbes. J’ai donc l’intention de poursuivre mes études par un doctorat dans ce domaine d’étude et, éventuellement, devenir l’une des personnes qui pourra rendre aux générations futures ce qui m’a généreusement été offert.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Qu’est-ce qui t’a poussé à choisir ce parcours? 

J’ai toujours eu un vif intérêt pour la mer, couplé à une grande peur! Née dans les années 90, période où les enfants lisaient « 20 000 lieues sous les mers » et regardaient des films tels que « Peur Bleue », on peut imaginer que mon combat pour vaincre cette peur n’a pas été grandement facilité. Cependant, cela ne m’a pas arrêté. J’ai dévoré les documentaires diffusés sur les chaines National Geographic, Discovery Channel et Animal Planet. La télévision m’a permis d’explorer l’océan, sans être mangé par un homard (oui, à 5 ans, j’avais peur des homards !). De plus, bien que souvent désireuse d’aller à la plage, vivre à 2 heures de route de celle-ci n’a pas toujours rendu cela possible. Néanmoins, mon intérêt pour l’environnement et mon amour pour l’océan ne se sont jamais estompés.
Je garde également un souvenir extraordinaire des moments passés avec mon père, tous les deux assis contre un arbre dans notre cour arrière, à discuter pendant des heures sur les oiseaux, les lézards et les insectes que nous pouvions observer. Il aimait pêcher et s’adonnait notamment à la pêche à la palangre. C’est en grande partie grâce à lui que j’ai pu poursuivre des études dans le domaine de l’environnement. Bien que je puisse être considérée comme « peu expérimentée », puisque je n’ai pu participer activement aux activités de terrain que lorsque je suis arrivée à l’Université, j’ai beaucoup appris depuis, et me suis familiarisée rapidement avec le travail d’un biologiste marin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Qu’as-tu appris au cours de ces études ?

La vision du Professeur Cézilly, qui est de soutenir le développement académique des jeunes scientifiques des Caraïbes afin que leurs recherches sur la conservation contribuent de manière significative à la région Caraïbe sans dépendre fortement de l’aide extérieure, m’a mis au défi d’élargir mon champ d’action. Mon objectif initial était de devenir expert d’un taxon spécifique, il s’est maintenant élargi pour englober différentes sous-disciplines de l’écologie telles que l’écologie des populations et l’écologie comportementale, mon domaine d’étude actuel.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Depuis le début du master, j’ai fait beaucoup de progrès, notamment sur les méthodes de collecte et d’analyse de données, mais également de manière plus générale sur l’organisation et la planification de mon travail sur le terrain. J’ai également développé une connaissance approfondie de la littérature autour de mon sujet de recherche. De plus, mes compétences en communication sont devenues plus solides, grâce à ma participation aux conférences organisées par Caribaea Initiative. En effet, j’ai eu l’opportunité de présenter mes travaux lors des deux dernières éditions du Caribaea Initiative Research & Conservation Workshop, qui ont eu lieu respectivement à Saint-Kitts et en Guadeloupe. Cette conférence m’a permis d’interagir avec d’autres biologistes, d’intégrer un réseau dynamique d’étudiants et d’experts travaillant sur la biodiversité animale dans les Caraïbes, et d’obtenir les actes de ma première conférence. En complément, j’ai eu l’occasion de vulgariser mes travaux auprès du grand public et auprès des équipes de plongée avec lesquelles je travaille sur le terrain. Je suis désormais certifiée « Rescue Diver » et compte 111 plongées à mon actif ! Vivre dans un autre pays des Caraïbes, la Barbade, a été une expérience amusante et enrichissante.

*-*-*-*-*

Je suis vraiment reconnaissante de l’occasion unique qui m’a été offerte par l’Association Caribaea Initiative. J’ai eu l’opportunité de me former au métier que je rêve exercer depuis longtemps, et j’espère, en retour, que mon implication et ma motivation seront de grande valeur pour l’Association dans les années à venir.

 

Jeniece Germain

Restez informés
Colibri Antilles

Inscrivez-vous à C@ribaea’News pour vous tenir informé de l’actualité de Caribaea Initiative.

Je m'inscris !

Votre adresse email ne sera pas échangée avec des tiers. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en un seul clic.

Dernières actualités