Panier
Développer la recherche et la formation supérieure sur la biodiversité et la gestion des populations animales dans les Caraïbes

ELAN Haïti 2016, 2éme édition du symposium international de la jeunesse

jeu. 25 août 2016

Caribaea Initiative a pu participer à ELAN Haïti 2016 grâce à l’investissement et l’énergie de jeunes haïtiens impliqués dans nos actions en Haïti. ELAN Haïti 2016 était la deuxième édition de ce symposium international de la jeunesse qui s’est tenu à Port-au-Prince en Haïti du 13 au 16 Août 2016. Découvrez également dans Le Nouvelliste Haïti les résultats de #ElanHaiti2016. La jeunesse s’engage !

Le symposium international de la jeunesse, ELAN Haïti 2016, réalisé par le groupe ECHO Haïti s’est déroulé du 13 au 16 Août à Port-au-Prince. Huit jeunes du Club Caribaea Initiative ont pris part à cette manifestation en tant qu’observateurs. Le lancement d’ELAN Haïti 2016/ impact ELAN2014, animé par Mme Fabiola Coupet et M. Carel Pèdre, s’est focalisé sur la présentation des 4 projets réalisés par les Elanistes 2014, en formulant les contraintes, atouts et conseils pour les Elanistes 2016, ainsi que le bienfondé du projet ELAN Haïti implémenté par le groupe ECHO.
Ce symposium rassemblait environ 50 observateurs sélectionnés par le staff parmi les inscrits, 100 Elanistes 2016, dont 6 Québécois, les Elanistes 2014, les sponsors, le comité de gestion d’ELAN Haïti, les 30 jeunes bénévoles pour la préparation du symposium et des photographes.

elan-haiti_1

Club Caribaea Haïti (de gauche à droite): Acenel LAURENT, Garynechéle SAIMPHA, Jean-Marry EXANTUS, Oscar Junior WILNER, Clitandre D.Ingrid CHARLES, James JOSAPHAT

elan-haiti_2

Club Caribaea Haiti (de gauche à droite): Acenel LAURENT, James JOSAPHAT, Garynechéle SAIMPHA, Oscar Junior WILNER, Clitandre D.Ingrid CHARLES, Jean-Marry EXANTUS

Lors du discours d’introduction, la Présidente, Mme FILS-AIME Cathie Flore, a rappelé l’objectif principal d’ELAN Haïti, « recruter les jeunes leaders compétents, diversifiés et engagés du pays pour les inciter à réfléchir sur 4 grandes problématiques et proposer des projets adaptés à la réalité, en fonction des moyens mis à leurs dispositions pour les réaliser sur une période de 2 ans ».
Les 4 thématiques choisies pour cette nouvelle édition étaient « l’agriculture, l’emploi, les changements climatiques et la technologie ».
Les 4 Elanistes de l’édition 2014 ont débattu sur les thèmes de la coopération internationale, l’éducation, l’environnement et l’entreprenariat :
Anne Martine, membre de Help et de ACTIVEH, du projet sur l’éducation « une plateforme technologique sur l’éducation » qui permet aux bacheliers d’avoir des aides sur des cours, en Créole. Site : www.edikel.ht
Francky SALOMON du projet sur l’environnement « GAF » qui a implémenté le projet « Haïti verte » et réfléchit sur les problèmes de déchets plastiques et sur la mise en place d’une caravane « environnement » à destination du public scolaire. Il a été fasciné par la diversité culturelle et le niveau de réseautage retrouvé à ELAN.
M. Souffrant, responsable du projet sur l’entreprenariat « plot mwen achte » un site internet qui met en relation les entrepreneurs et les investisseurs via des profils de projets mis en ligne par les entrepreneurs. Il est membre fondateur de VIE JEUNE, une organisation à but non lucratif qui œuvre pour la démocratisation de la lecture, l’alphabétisation et la culture de la lecture et de l’écriture, l’autonomisation des jeunes aux moyens de la lecture, le sport, l’écriture, l’éducation, la culture, l’agriculture sur tout le territoire haïtien.
Jimmy, responsable du projet sur la Coopération internationale « le réseau des jeunes ambassadeurs d’Haïti (RJAH) » dans lequel un concours a été réalisé pour recruter 10 jeunes ambassadeurs (un (1) ambassadeur par département et un (1) ambassadeur national), pour promouvoir une image positive d’Haïti sur la scène internationale, à travers le projet intitulé EXPLORE HAITI.
Kendy, gagnant du concours du Plan d’affaires 2014, avec son projet « KWABOSSAL M ACHTE », un link qui permet de commander tous les types de produits livrés à domicile.

La représentante de la diaspora a donné quelques conseils sur la nécessité de « s’ouvrir au monde » et de « sortir de sa zone de confort » pour avancer.

elan-haiti_3

De gauche à droite: Oscar Junior WILNER, Clitandre D.Ingrid CHARLES, Jean-Marry EXANTUS, Garynechéle SAIMPHA, James JOSAPHAT

Retour sur une partie des conférences marquantes de ce symposium :
Le professeur Guy Serge Pompilus a notamment présenté la conférence « Les Jeunes ont besoin des vieux ». À travers de nombreuses citations, il a démontré qu’il était nécessaire de connaitre le passé pour comprendre le présent et agir sur le futur. Il a insisté sur la notion de « solidarité » en précisant que nous sommes tous dans un seul et même bateau, c’est-à-dire que nous partageons le même territoire et que nous devons donc être solidaire les uns envers les autres afin de progresser. En second lieu, le professeur a parlé de la notion de partage en mentionnant que les vieux partagent les connaissances aux jeunes. Sur ce même élan, il fait mention des concepts de savoir-faire, savoir être et savoir devenir. Selon lui, le savoir devenir est le plus important. En troisième lieu, il a parlé du « réseautage », le fait d’appartenir à un même groupe structuré.
Le deuxième panel était composé de : Mme Marlaine Gay, Mme Josette Thomas et de M. Nesmyr Manigat, ancien ministre de l’Éducation nationale. Ce panel avait comme facilitateurs : Noëlle Jasmin, et Erick Roneck Joseph. Ce deuxième panel était essentiellement orienté sur l’amélioration de l’emploi en Haïti. Mme Josette Thomas, Présidente d’une organisation appelée « Haïti Futur » a évoqué les dizaines de milliers d’emplois qui n’existent pas encore, mais qui vont être très demandés dans les dix prochaines années. Parmi ces emplois, elle a mentionné la profession de rudologue (spécialiste de la gestion des déchets industriels ou ménagers et de la prévention des pollutions de l’environnement). Mme Marleine Gay a effectué un diagnostic de la problématique du secteur informel en Haïti et a présenté les perspectives d’amélioration. Le travail de Mme Gay vise à encadrer des entreprises de ce secteur ayant un impact positif sur l’économie du pays. Ce travail consiste à encadrer ces micro-entreprises en leur fournissant des outils adaptés à leurs besoins et ainsi les aider à améliorer leur comptabilité par exemple. Enfin, M. Nesmy Manigat a parlé des problématiques du secteur éducatif, et comment les appréhender.

M. Cordo a parlé de la biodiversité haïtienne à titre d’exemple, il a avoué que le Parc Macaya regroupe le plus grand nombre d’amphibiens par mètre carré à travers le monde. Il a fait le point sur l’amplification du changement climatique sur les sites anthropiques. Il a effectué une comparaison entre l’île à vache et Port-Salut. Pour lui, il serait favorable d’investir davantage dans la conservation des écosystèmes en Haïti.

Vous pouvez retrouver l’ensemble du programme de conférences sur le site d’ELAN Haiti 2016 à l’adresse suivante : http://www.elan.ht/

Présentation des 4 projets sortis d’ELAN Haiti 2016 par les représentants des équipes :
1.- Le premier projet titré « AGRINOU » est un projet sur l’agriculture, qui vise à promouvoir l’entreprenariat agricole.
Activités : spots publicitaire, éducation dans les écoles, forum agricole annuel.
2.- Le deuxième projet titré « KCK » (Konsekans chanjman Klimatik) est un projet sur le changement climatique.
Activités : Caravanes d’information dans les écoles, et à travers les médias.
3.- Le troisième projet titré « PUSH » est un projet sur l’emploi.
Activités:
a. Formation de coaching pour les jeunes afin de faciliter les démarches vers les professionnels
b. Repérage des entreprises qui ont un besoin de spécialistes.
c. Campagne de sensibilisation auprès des universités, des entreprises et des étudiants.
4.- Le dernier projet titré « EDUSMART » est un projet sur la technologie et l’éducation.
Ce projet se portera sur une utilisation efficiente des outils technologiques pour une meilleure éducation. Ce projet commencera dans le département de l’Ouest dans 3 écoles.
Ce symposium était un moment très favorable pour les jeunes du Club Caribaea Initiative, qui ont ainsi pu prendre part à cette manifestation culturelle et échanger avec d’autres jeunes issus de domaines d’activité et/ou d’étude différents, mais tous prêts à s’engager pour l’avenir d’Haïti. Le Correspondant local a également pris contact avec les responsables du groupe ECHO Haïti (ELAN) et une rencontre devrait être programmée prochainement afin de présenter plus en détails les missions de Caribaea Initiative.

elan-haiti_4Jean-Marry Exantus
Correspondant local en Haïti
Caribaea Initiative

Restez informés
Colibri Antilles

Inscrivez-vous à C@ribaea’News pour vous tenir informé de l’actualité de Caribaea Initiative.

Je m'inscris !

Votre adresse email ne sera pas échangée avec des tiers. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en un seul clic.

Dernières actualités