Panier
Développer la recherche et la formation supérieure sur la biodiversité et la gestion des populations animales dans les Caraïbes

Des poissons nettoyeurs font la fine-bouche

ven. 05 oct. 2018

Dans les récifs coralliens, certains poissons jouent le rôle de nettoyeurs : ils enlèvent les parasites, peaux mortes et mucus du corps de leurs clients. En plus du gain en nourriture, les poissons nettoyeurs bénéficient d’une protection contre les prédateurs, qui, pour pouvoir profiter de leurs services, doivent s’abstenir de les croquer. Si certains poissons nettoyeurs s’occupent de ce service à plein temps, d’autres poissons le font de manière plus facultative, sans que l’on comprenne bien pourquoi.

Dans le récif de l’île de Tobago, les chercheurs ont étudié le comportement de jeunes girelles à tête bleue (Thalassoma bifasciatum), des poissons au rôle nettoyeur facultatif. Comparées à des gobies (Elacatinus evelynae), qui sont eux des nettoyeurs assidus, les jeunes girelles semblent plus sélectives sur leurs clients, avec une préférence marquée pour trois espèces de poissons-chirurgiens (Acanthurus sp.). Les chercheurs ont aussi remarqué que les girelles approchaient parfois ces poissons sans pour autant s’atteler au nettoyage. Il est donc possible que ces nettoyeurs facultatifs soient à la recherche d’un met bien particulier, un parasite spécifique des poissons-chirurgiens qui, malheureusement, n’en sont pas systématiquement infectés !

Article proposé par Sophie Labaude (www.labaude.webnode.fr)

Référence: Dunkley, K., Cable, J., & Perkins, S. E. (2018). The selective cleaning behaviour of juvenile blue-headed wrasse (Thalassoma bifasciatum) in the Caribbean. Behavioural Processes, 147, 5–12.

Restez informés
Colibri Antilles

Inscrivez-vous à C@ribaea’News pour vous tenir informé de l’actualité de Caribaea Initiative.

Je m'inscris !

Votre adresse email ne sera pas échangée avec des tiers. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en un seul clic.

Dernières actualités