Panier
Développer la recherche et la formation supérieure sur la biodiversité et la gestion des populations animales dans les Caraïbes

Activités

Découvrez les principales activités de Caribaea Initiative :

Activités

Séminaires et conférences

Ateliers, séminaires et conférences

  • 21 Mars 2016: Caribaea Initiative a participé à la première réunion du RTPI CNRS Biodiversité Caraïbe

Reunion RTPI CNRS Martinique

  • 22-24 Mars 2016: Premier Workshop organisé par Caribaea Initiative :“Animal invasive species in the Antilles: the relevance of scientific research to conservation” au Centre International de Séjour en Martinique – EN SAVOIR PLUS

Workshop RCW_InvitedSpeakers

  • 19-23 Juin 2016: Caribaea Initiative a participé au colloque de l’ATBC / Montpellier
    Caribaea Initiative a organisé le symposium « Développer les capacités de recherche en biodiversité et conservation: un défi Caribéen” lors du 53ème Colloque de l’Association for Tropical Biology and Conservation (ATBC)
  • 31 Mai – 03 Juin 2017 : Second Workshop organisé par Caribaea Initiative avec l’appui de Ross University School of Veterinary Medicine (RUSVM) à St-Kitts & Nevis et du réseau RTPI CNRS-INEE « Caraibes ». Retrouvez l’ensemble des informations (inscriptions et appel aux conférenciers) sur la page dédiée à l’événement: EN SAVOIR PLUS

 

Sessions de formation pour les étudiants

  • 29-30 Août 2015: première session de formation à destination d’étudiants de premier cycle, Institut Bellairs, Barbade
  • 23-25 Novembre 2015: deuxième session de formation à destination d’étudiants de premier cycle, University of the West Indies, Barbade
  • 8-13 Janvier 2016: troisième session de formation à destination d’étudiants de premier cycle, University of the West Indies, Barbade
  • 29 juin 2016: première session de formation à destination de 28 ingénieurs agronomes, Haiti
Sessions formation Haiti_FC

Session de formation à destination d’ingénieurs agronomes, Haiti

Former les futurs experts Développer l’enseignement supérieur sur la biodiversité dans les Caraïbes © F. Cézilly - Caribaea Initiative

Session de formation à destination d’étudiants de premier cycle, UWI Barbados

 

Etudiants parrainés

Programme de bourses Caribaea Initiative pour les étudiants

Le programme de bourses pour les étudiants inscrits en master et en thèse mis en place par Caribaea Initiative vise à soutenir des jeunes gens prometteurs, originaires de la Caraïbe, et qui sont motivés pour devenir les futurs experts régionaux dans les disciplines clés de la Biologie de la Conservation.

Pour plus d’informations sur notre programme de bourses

 

A) Projets de thèse

  1. Taille de population, stress et succès reproducteur chez le Moqueur gorge-blanche, Ramphocinclus brachyurus.
    Etudiant: Steven SON

    Lieu du stage: MartiniqueLe Moqueur gorge-blanche est un oiseau endémique des Petites Antilles, avec deux sous-espèces, R. brachyiurus brachyurus qui se trouve uniquement en Martinique, et R. brachyurus santaeluciae ne subsistant que sur Sainte-Lucie. Bien que l’espèce ait été considérée comme éteinte en Martinique au milieu du 20ème siècle, la population dont la taille est estimée entre 200 et 400 individus est aujourd’hui répartie sur un nombre limité de sites au sein de la Réserve Naturelle de la Caravelle. Le but du projet est d’estimer plus précisément la taille de la population au travers de la méthode de capture-marquage-recapture, d’estimer les différents niveaux de stress auxquels les individus sont confrontés en différentes zones de la réserve, et de lier cette information au succès reproducteur. Le stress sera estimé d’après trois variables biologiques : la condition corporelle, la prévalence de l’infection par les parasites sanguins, et le comportement de vigilance.

    P1010008

    Moqueur gorge-blanche

    ► Organisme d’accueil : CRPLC, Université des Antilles, Martinique
    ► Supervision: Dr. Daniel Imbert (Université des Antilles, Martinique), et Dr. Jean-Raphael Gros-Désormeaux (CRPLC, CNRS)► Article « Steven continue à jouer avec les animaux » paru dans le journal France Antilles (01/06/2016)

  2.  

    Démographie du lézard Anolis homolechis en habitats contrastés de l’Ouest de Cuba
    Etudiant: Annabelle Vidal
    Lieu du stage: Cuba

    L’objectif de ce projet est de connaître comment les facteurs environnementaux influent sur la dynamique de six populations d’Anolis homolechis partagées entre deux sortes d’habitats aux caractéristiques contrastées (naturel et suburbain) sur deux années de suivi.

    Cuban_White-fanned_Anole_(Anolis_homolechis)_(8591591473)

    Anolis homolechis

    ► Institut de rattachement: Université des Antilles, Guadeloupe
    ► Supervision: Dr. Roger Pradel (CNRS), Prof. Jérôme Guerlotté (Université des Antilles), Dr. Carlos Mancina (Institut d’Ecologie et de Systématique de la Havane)

B) Projets de master

  1. Contribution à l’étude du Pigeon à couronne blanche dans la région Caraïbe: Recensement et différenciation génétique à l’échelle de la Guadeloupe
    Etudiant: Christopher Cambrone
    Lieu: Guadeloupe

    Pigeon couronne blanche-Guadeloupe_2

    Pigeon à couronne blanche (Crédit photo: Anthony Levesque)

    ► Institut de rattachement: ONCFS Guadeloupe et Université de Bourgogne, Dijon
    ► Supervision: Mme Blandine Guillemot (ONCFS), et Prof. Frank Cézilly (Université de Bourgogne, Dijon)

  2. Determinants of habitat use in cleaner gobies in the coral reefs of Barbados
    Etudiant: Jeneice Germain
    Lieu: Barbados

    Caribbean cleaning gobies

    Gobie nettoyeur (Credit Photo: Renata Mazzei)

    Differences in habitat use have been investigated in two species of Caribbean cleaning gobies, Elacatinus prochilos and Elacatinus evelynae, where variation in habitat use is correlated to changes in social behavior, diet and frequency of cleaning interactions. In these species, individuals living in corals or other substrates are usually found in pairs or small groups that depend mostly on cooperative cleaning interactions for feeding, while individuals living in basket sponges are organized in larger groups with dominance hierarchies that feed mostly on micro-organisms living inside the sponges’ tissue and only rarely engage in cleaning interactions.

    ► Institut de rattachement: University of the West Indies, Barbados
    ► Supervision: Dr. Henri Vallès (UWI), et Prof. Redouan Bshary (Université de Neuchâtel, Suisse)

  3. Research Project on the biology, ecology and diseases of the Caribbean spiny lobster (Panulirus argus)
    Etudiant: Nicole Atherley
    Lieu: Saint-Christophe-et-NievesThis project aims to identify differences in populations of the spiny lobster around the Caribbean island of St Kitts. In particular, identifying phenotypic differences which may be attributed to genetic variability, habitat or environmental conditions, and whether there is any correlation with the age of the lobsters. Additional information will be obtained relating to the pathogens that might become problematic during the development of a spiny lobster aquaculture industry in the region. The selected student will be involved in collecting samples for histological and molecular analyses, screening for pathogens and signs of disease. The data collected on P. argus populations will be used to develop and implement fisheries policies relating to the management of this important regional species.

    ► Institut de rattachement: Ross University School of Veterinary Medecine (RUSVM), Saint-Kitts-and-Nevis

  4. Variation spatiale dans la prévalence et l’intensité de l’infection par les parasites sanguins d’oiseaux en Haïti : comparaison entre espèces hôtes et espèces vecteurs
    Etudiant: Jean-Marry Exantus

    Lieu: HaitiL’objectif de ce projet est d’étudier les variations spatiales observables dans la prévalence et l’intensité de l’infection par les parasites sanguins (haemosporidiens) aviaires en Haïti en considérant simultanément les espèces hôtes et les espèces vecteurs, et de les relier à certaines caractéristiques de l’habitat.► Institut de rattachement: Université d’Etat d’Haiti et Université des Antilles (master Ecotrop)

    ► Supervision: Prof. Jacques Blaise (Université d’Etat d’Haiti) et Prof. Frank Cézilly (Université de Bourgogne, Dijon)

C) Projets d’été soutenus en 2016

in-the-field-collecting-snails

Nadeshinie collecting datas in the field

1. Sujet: « Shell Morphology and Behaviour of L. Fulicia with and without mites. »
Etudiant : Nadeshinie Parasram
Lieu du stage : Barbades

Superviseur : Dr. Angela Fields – Lecturer in department of Biological and Chemical Science at the University of the West Indies (UWI)

 

 

 

 

Anaita Lashley - Summer project

Anaita monitoring snails behavior

2. Sujet: « The impact of ereynetid mite on Pleurodonte isabella in Barbados Gullies. »
Etudiant : Anaita Lashley
Lieu du stage : Barbades

Superviseur : Dr. Angela Fields – Lecturer in department of Biological and Chemical Science at the University of the West Indies (UWI)

 

 

 

 

Renata and Kristie

Renata and Kristie working on gobies behavior

3. Sujet : « Variations in the Social Behavior of Coral-Dwellers and Sponge-Dwellers of Elacatinus prochilos. »
Etudiant : Kristie Alleyne
Lieu du stage : Barbades

Superviseurs : Renata Mazzei – PhD student at the University of Neuchâtel et Dr. Henri Vallès – Lecturer in the department of Biological and Chemical Sciences at the University of the West Indies (UWI)

Projets de recherche

Critères de sélection des projets de recherche

Caribaea Intiative soutient des projets de recherche, fondamentale ou appliquée, qui permettent d’accroître la connaissance sur la biodiversité animale de la zone Caraïbe, et tout particulièrement les projets basés sur une collaboration étroite entre les équipes de recherche locales et étrangères. Tous les projets soutenus par l’association doivent incorporer à moyen terme un volet sur la formation des étudiants locaux, à différents niveaux de leur cursus universitaire (licence, master, doctorat). La pertinence d’un projet vis-à-vis d’une question de conservation n’est pas nécessaire pour que le projet soit soutenu, dès lors qu’il permet de former un étudiant dans une ou plusieurs des disciplines essentielles en biologie de la conservation. Les projets pertinents sont identifiés par le Conseil Scientifique de l’association qui prend l’initiative de contacter et mettre en relation les partenaires potentiels. Il n’existe pas de processus de soumission directe de projets.